Une victoire incomplète et insatisfaisante

Publié le par marc dHERE

Les observateurs et les commentateurs avaient tellement annoncé une vague bleue qui devait tout emporter, que la victoire de la majorité présidentielle, qui obtient tout de même 120 sièges de plus que l’opposition apparaît presque  comme une défaite…. Et il est vrai que d’une certaine façon c’en est une …..

Une certaine défaite parce que si on ne tient compte que de ce second tour, la gauche (et le MoDem)  sont majoritaires en  voix et en sièges…. En une semaine, il y a eu une évolution chez les Français (il faudra examiner quelle en est l’importance), qui a conduit un certain nombre de ceux qui avaient soutenu Nicolas Sarkozy et les candidats de la majorité présidentielle, à ne pas voter ou  à faire un autre choix ce  dimanche. Une certaine défaite aussi parce que ce résultat va rendre plus difficile la mise en œuvre des réformes nécessaires et  du projet de Nicolas Sarkozy, et on ne peut que le regretter…..

A quoi attribuer cette défaite ou du moins cette victoire incomplète et  insatisfaisante…..Je pense  que pour l’essentiel  elle est due à la campagne habile et démagogique de la gauche sur la TVA sociale….Ce projet, encore à l’étude,  et qui a été défendu en son temps par DSK, par Jean-Marie Bockel (dans sa motion au congrès du Mans), ou par l’économiste (et candidat du MoDem) Christian Saint Etienne, qui a été appliqué sans effets négatifs en Allemagne et dans d’autres pays européens a été présenté par le PS et Fabius en particulier comme un grave  danger pour le pouvoir d’achat des Français….Comme  souvent, susciter la peur et jouer sur elle  a été efficace, et les arguments simplistes utilisés,  venant renforcer la  volonté des Français de voir un certain équilibre s’installer à l’Assemblée, ont permis de faire basculer les 3 ou 4% des voix qui ont suffi à changer les résultats dans une cinquantaine de circonscriptions.

Si le vainqueur UMP sort quelque peu affaibli de ce deuxième tour, le vaincu PS en sort renforcé…..Que fera-t-il de ce sursaut et de cette force retrouvée ?...Il n’est pas évident que cela favorise sa rénovation. En effet il a obtenu ce « bon » résultat en restant fidèle à sa politique d’opposition systématique, de refus des réformes qui inquiètent, et de démagogie….Cela ne l’encouragera pas à changer et à faire des propositions constructives ou courageuses…..Par ailleurs, apparaissaient déjà au cours de la soirée les prémices des luttes personnelles qui ne manqueront pas de se développer et qui ne favoriseront sans doute pas le débat sur le fond….

Un mot sur les autres forces politiques : le PC se maintient à peu près et les verts évitent la disparition…..Ils s’allieront sans doute pour constituer un groupe à l’Assemblée…..Ce qui ne clarifiera pas les choses. Le MoDem ne retrouve que 4 sièges…. (l’UDF avait 113 sièges en 1997, 29 en 2002….) et semble avoir plus ou moins  choisi le camp de la gauche, ce qu’à une certaine période on pouvait souhaiter, mais à condition que ce soit une gauche rénovée…..Rejoindre plus ou moins clairement une gauche qui reste archaïque et systématique dans son opposition est bien décevant, mais nous gardons toujours l’espoir qu’il revienne vers ce qui était son positionnement et se objectifs premiers.  Le Nouveau Centre quant à lui,  a fait à peu près le score attendu….

La contre performance réalisée ce dimanche par l’UMP, exigera que le gouvernement poursuive sa politique d’ouverture et de rassemblement….Elle exigera aussi  que les autres composantes de la majorité présidentielle, le centre ou le pôle de gauche, se manifestent avec d’autant plus de force, de visibilité, de dynamisme…… Nous sommes un certain nombre à vouloir  y travailler….

 

Marc d’Héré

Lundi 1 heure 25.     

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marc d Héré 25/06/2007 20:12

Je retrouve bien là cher Jean-François ton honnéteté foncière et ton élégance....Sans doute le résultat des élections t'a rendu amer mais ce n'est pas très gentil de déverser ton aigreur sur  les membres du bureau...., du moins ceux qui ne sont pas sur ta ligne....Si tu n'as pas été convoqué c'est tout simplement qu'il n'y a pas eu de réunion ....Aucune réunion n'a eu lieu sans te convoquer....Aucune ....Et donc tout ce que tu racontes sur le côté stalinien d'IES est absurde.....je me permets de ne pas y répondre!Quand aux articles  je crois qu'il sont variés et  sont loin de ne traduire un seul avis....ou une seule opinion......Plus que jamais, si tu lis de temps en temps notre blog tu verras qu'il est un vrai lieu d'échanges et de débats.....Sans doute un des plus riches d'over blog........Il est dommage que tu refuses de l'enrichir par des articles de fond et que tu te contentes d'exprimer  (en des termes peu agréables) ton aigreur et ta triste amertume....J'espère que cela ira mieux dans quelques jours pour la réunion que nous tiendrons prochainement et à laquelle tu seras invité....

jf thoraval 25/06/2007 19:38

J'ai plaisir à lire toutes ces contributions critiques concernant la dérive d'I.E.S.Membre du bureau politique je peux dire que je n'ai été convié à aucune réunion depuis tres longtemps.Sans doute parce que j'étais opposé à la dérive Sarkoziste de certains dirigeants.Alors que l'évolution de la situation politique aurait et merite toujours un large débat rien n'est prévu à ce jour.Cela me fait penser au fonctionnement des partis totalitaires(P.C.F.,R.P.R.puis U.M.P.)dans lesquels un secretariat du bureau politique prend toutes les décisions sans aucune discussion.Cette direction d'I.E.S. n'a meme pas le courage de mettre en ligne la tribune de COHN-BENDIT dénonçant l'attitude de Bockel par rapport à ses écrits d'il y a quelques semaines pour rejoindre un pole ministeriel dépendant directement de Sarkozy.Sur l'accord européen on devrait lire avec attention ce qu'en dit Romano Prodi plutot que ce que raconte une presse française qui confond agitation médiatique et solution aux questions de fonds.Je regrette qu I.E.S.n'apparaisse plus comme un lieu d'échanges et de débats pour aider à la construction d'une force de centre gauche et se transforme en "machin "pour la soif de pouvoir de quelques uns sans aucun débat par ceux là qui dénoncent le blocage bureaucratique du P.S.

JAULIN 23/06/2007 14:42

Mr Devaux,Je corrige: je ne suis pas membre du modem, qui d'ailleurs n'existe pas, juridiquement parlant... Je suis un ancien membre de l'udf ayant pris ses distances avant la présidentielle, compte tenu d'une ligne anti-sarkozyste "primaire" qui ne me convenait pas. Il ne s'agit pas ici de savoir si on est au centre droit, au centre gauche, à la droite du PS ...ou "assis à la droite du Père..."Tout cela ne veut plus dire grand chose. J'en suis définitivement convaincu après cette campagne où j'ai pu rencontrer au cours de nos réunions publiques des gens de tous horizons, souvent déboussolés et surtout soucieux de "vouloir faire de la politique autrement", au delà des clivages traditionnels.Pour tout vous dire, je suis membre également d'énergies2007 depuis un an, c'est à dire bien avant que CB ne se rallie à NS...Je suis plus proche du programme de NS que du projet socialiste pour ce que l'on en connaît, et je continuerai de militer, en dépit des vociférations de certains " ayatollahs "du modem, pour une Union au centre (c'est mon slogan depuis le début) car je suis convaincu que sans un rapprochement entre le Nouveau centre, les sociaux libéraux de gauche et ceux qui le voudront au Modem, il n'y aura pas d'alternative crédible au "Tout ump"...Au plaisir de vous lire et  d'en débattre,Gérard Jaulin  IES Normandie

marc d HERE 22/06/2007 23:35

Je pense aussi Stéphane que nous devons rester cohérents avec notre ligne sociale libérale.....Mais je ne crois pas que le PS soit plus près de cette ligne que nicolas Sarkozy.....Je pense que ceux qui le diabolisent se trompent...... on le voit chaque jour davantage....Et je pense que sa position sur l'évolution de l'Etat, sur le soutien aux entreprises, sur son appel à la responsabilité, sur l'autonomie des universités et plus généralement des acteurs économiques et sociaux, au lieu de l'assistanat, sur l'égalité des chances avec la discrimination positive au lieu de l'égalitarisme , son esprit d'ouverture......correspondent davantage à nos convictions que l'absence de projet de Bayrou ou le projet néfaste du PS (auquel même LA candidate ne croyait pas...). Soyons logiques avec nous-mêmes et ne nous laissons pas entraîner par les réflexes, les préjugés et les habitudes....

DEVAUX St鰨ane 22/06/2007 23:19

oui, je ne savais pas que Mr Jaulin était cotisant du modem.bref, nous devons rester cohérents dans notre ligne sociale-démocrates et ne pas céder aux sirènes Sarkoziennes. Surtout pour la plupart d'entre nous qui l'avons combattus avant ces événements.Nous risquons, sinon, de perdre toute crédibilité en France dans le créneau social-démocrate. Il doit être représenté mieux que cela. J'en fais référence dans mon blog : http://solidaritesetlibertes.over-blog.com