Je ne crois pas au projet du PS

Publié le par Bernard Kouchner

Bernard Kouchner : «Je ne crois pas au projet du PS»

Publié dans Vie politique

Commenter cet article

marc d'HERE 11/09/2006 11:11

 J’ai regardé hier soir, sur la 3, « France Europe Express », l’émission de Christine Ockrent qui avait invité Lionel Jospin. Arc-bouté sur le passé et fier de tout ce qu’il avait fait, il ne comprenait manifestement pas pourquoi les Français l’avaient rejeté en 2002, pas plus qu’il ne comprend comment les socialistes pourraient choisir un autre que lui pour les représenter….Cherchant à  dissimuler une ambition personnelle, exacerbée par l’urgence et l’inquiétude, il répétait que son intervention n’avait aucun motif personnel, vraiment aucun et que seul l’intérêt de
la France
et celui des socialistes l’animait…. N’exprimant aucune vision de l’avenir, n’avançant aucune proposition   crédible, resservant les vieilles recettes,  fort peu européen dans son discours, et incapable d’aborder les questions d’environnement ou de développement durable, il a été dominé par Michel Barnier qui lui donnait la réplique. Je dirais même surclassé, tant c’est ce dernier qui manifestait la vision large, la hauteur de vue et les propositions de réforme qu’on attendait d’un candidat à

la Présidence.
  Au
vu de cette émission, il apparaît inconcevable que le PS puisse choisir un tel candidat pour les représenter. On en vient à espérer que Ségolène Royal saura résister …..
marc

 

brigitte foraz 11/09/2006 11:08

J\\\'apprécie la lucidité de B.Kouchner et je ne regrette pas d\\\'avoir signé l\\\'appel même s\\\'il ne se présente pas... Ce qui se passe au PS me plonge, par contre, à la fois dans la révolte et dans une certaine tristesse : absence de vrai projet, batailles d\\\'égos....

Daumont Jean 10/09/2006 16:22

   Réflexion intelligente d'un homme qui, comme Ségolène Royal..., est "à la marge" du Parti Socialiste  et  a compris qu'une action se bâtit sur le terrain en fonction d'une réflexion collective et non dans l'application d'un programme qui est seulement un "ramassis" des pensées - le plus souvent "doctrinaires" - des uns et des autres...