La gauche et la droite c'est quoi?

Publié le par Verel

Sur son excellent blog: http://verel.typepad.fr/verel  Verel a lancé une série d'articles sur ce que sont, ou ne sont pas, la gauche et la droite.....Je publie aujourd'hui le premier article de cette série, j'en publierai d'autres, sachant que l'ensemble peut être consulté sur le blog précité....


Le clivage traditionnel entre gauche et droite semble remis en cause dans notre pays si l’on en juge par le comportement des électeurs et l’incapacité de beaucoup à donner une définition satisfaisante de la droite et de la gauche. Le résultat du premier tour aurait pu tout aussi bien nous remettre dans un combat classique que nous donner, comme en 2002, une configuration nouvelle. Après d’autres, je voudrais ici prendre un peu de recul pour réinterroger ce qu’on peut dire de la gauche et de la droite. Je suis d’autant plus sensible à cette question qu’ayant toujours voté à gauche, j’ai change de camp et soutenu le candidat de droite pour cette élection.

 

Après une introduction générale, j’examinerais dans les billets suivants l’histoire de la gauche, les succès de la social démocratie puis ce qui la menace aujourd’hui, la perte actuelle de repères pour finir sur les valeurs de la gauche.

Plutôt que partir de définitions théoriques, examinons un peu ce qui s’est passé chez nous depuis 200 ans. On observe d’abord qu’il y a toujours des clivages qui ont permis de faire la différence entre des forces de droite et de gauche. On observe aussi que ces clivages ont évolué au point qu’en première analyse, il apparaît une évolution permanente en faveur des idées défendues un moment par la gauche, qui se retrouvent reprises quelques décennies plus tard par une droite qui a abandonné les idées qu’elle défendait précédemment. C’est ainsi que la droite monarchique a fait place à une droite républicaine, que la droite défend aujourd’hui la laïcité qu’elle a combattu hier, qu’elle s’est ralliée à la protection sociale, aux congés payés ou à l’existence de syndicats, au droit à l’avortement ou à l’abolition de la peine de mort pour prendre des exemples plus récents. C’est aussi ainsi que le parti radical, jadis à l’extrême gauche comme son nom l’indique, se retrouve aujourd’hui partagé entre la droite te la gauche.

Ce glissement progressif vers la gauche peut expliquer le glissement apparent des personnes vers la droite avec l’âge: peut être tout simplement sont-elles restées fidèles à leurs idées, devenues largement majoritaires, et ne se sont-elles pas mis au diapason des nouvelles idées apparues entre temps à gauche? C’est sans doute variable selon les individus, une autre hypothèse étant qu’on est plus sensible à la nouveauté, au changement lorsqu’on est jeune.

Les deux hypothèses précédentes renvoient à deux visions de la droite et de la gauche. Dans la première, on est à gauche parce qu’on se situe plus à gauche que la moyenne. Il s’agit donc d’une notion relative. Dans la seconde, il s’agit au contraire d’une notion plus pérenne, même si sa déclinaison varie dans le temps: les forces de gauche sont celles de la modernité et du changement, elles sont progressistes, alors que les forces de droite sont pour le maintien en l’état, elles sont conservatrices.

Revenons à l’Histoire et notons que ce qui avec le recul paraît une évolution continue n’a sans doute pas été vécu de façon aussi linéaire par les acteurs de chaque époque. Nous risquons d’avoir la même myopie en examinant les événements que nous vivons aujourd’hui.

Verel

    A suivre!

Publié dans Réflexion politique

Commenter cet article

marc d HERE 18/07/2007 12:02

Ce texte n'est pas un texte que j'ai écrit , c' est un texte de Verel.......vous pouvez aller sur son blog (je donne l'adresse ) et lui poser la question....si vous jugez son article insuffisamment clair.....Je me permets seulement de préciser qu'il ne  m'apparaît pas aberrant, quand on est de gauche de refuser de voter  pour la candidate  à la présidentielle et de préférer un autre projet pour la France que celui  qu'elle présentait et auquel elle-même ne croyait pas, pour l'essentiel....

goalexandre 18/07/2007 11:24

bonjour vous avez ecrit Après d’autres, je voudrais ici prendre un peu de recul pour réinterroger ce qu’on peut dire de la gauche et de la droite. Je suis d’autant plus sensible à cette question qu’ayant toujours voté à gauche, j’ai change de camp et soutenu le candidat de droite pour cette élection. merci de m'eclairer :comme je ne suis pas pret a changer de camp j'aimerais comprendre ce qui vous a poussé a changer de camp  et  c'est quoi pour vous etre de gauche  puisque vous avez toujours voté a gauche merci

marc d HERE 15/06/2007 10:47

Heureusement pas.....Et je crois que le choix, d'ailleurs moins déterminant qu'on ne  le pense,  entre la gauche et la droite dépend d'autres éléments....Attendons les prochains articles...

Fabien CHEVALIER 08/06/2007 10:57

Avec l'allongement de l'espérance de vie, on va tous finir à l'extrême-droite alors?