Remarques à propos de "l'affaire Villepin"

Publié le par marc dHERE


Depuis l'APPEL interjeté par le Parquet, Villepin se répand en imprécations et en insultes vis à vis du Président de la République, qui lui,  tout naturellement, conserve son calme...


Or, si Villepin avait été condamné, n'aurait-il pas, comme Gergorin par exemple, fait appel? A n'en pas douter, alors pourquoi refuse-t-il ce droit au procureur dont la thèse a été condamnée par le tribunal?

En fait les choses se passent normalement et plutôt bien, dans le respect du droit et de nos institutions:

- La justice a montré son indépendance ( ce que l'on savait mais qui était contesté par certains!)

- Nicolas Sarkozy a pris acte du jugement du tribunal correctionnel et renonce à être partie civile dans un futur procès d'appel

- Le Procureur de la République, annonce qu'il fera très normalement appel , estimant toujours que Villepin est coupable et voulant le démontrer devant de nouveaux juges, comme il en a le doit et comme cela se pratique dans de nombreux procès. D'ailleurs les déclarations que vient de faire Gergorin montrent bien que le tribunal correctionnel a eu une interprétation des faits que l'on peut contester.
  

Quoiqu'il en soit, l'attitude excessive, violente et haineuse de Villepin, ne le servira pas...Sa vraie nature apparaît. crûment.  Qui pourrait envisager sérieusement de confier des responsabilités à un tel excité?

Marc d'Héré

Publié dans Démocratie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article