L'APPEL de Rocard ouvre des perspectives

Publié le par marc dHERE

L’APPEL de Michel Rocard, apporte quelques changements en cette fin de campagne, et ouvre peut-être quelques perspectives intéressantes…..Les réponse qu’y ont apporté  Hollande et Lang d’un côté, DSK d’un autre et François Bayrou enfin, amènent à faire quelques réflexions…..à chaud avec le risque de mauvaise interprétation et de pronostic erroné  que cela représente …….

           

            Première remarque, la situation du premier tour peut-elle en être modifiée, les intentions de votes peuvent-elles en être perturbées ?... Sans doute François Bayrou  récupèrera certaines voix de centre gauche et en privera ainsi Ségolène Royal.   A l’inverse,  le désir d’une alliance  privilégiée avec la gauche que ses réactions révèlent,  peut fortement   décevoir ses électeurs de droite ou les vrais centristes qui appréciaient sa capacité à tenir la balance égale entre gauche et droite et peuvent se sentir floués par cette rupture affichée de l’équilibre……Cela dit, je pense que les effets sur le premier tour  resteront relativement marginaux…

            Deuxième remarque, sur le fond des choses et l’avenir à plus long terme.

Deux types de  réactions au parti socialiste, intéressantes toutes deux.  Lang et Hollande, d’abord,  répondent clairement : Bayrou c’est la droite, pas d’alliance avec lui, en aucun cas……Bien entendu, on connaît trop ces deux « compères » pour ne pas  savoir qu’ils n’éprouveront que peu de  difficultés à dire  et à faire le contraire si leur intérêt ou celui de leurs amis l’exigent…..pourtant leur réaction (et celle, assez proche,  de Royal) montre bien que le PS n’est pas prêt à évoluer et que  l’alliance prioritaire voire exclusive à gauche reste pour une frange ,sans doute majoritaire du PS,  indépassable. Pour eux les choses sont claires : sur un plan programmatique comme pour les alliances (et c’est forcément lié),  on ne bouge pas…..Immobilisme et conservatisme sont bien  les deux mamelles du socialisme français d’aujourd’hui…  

Autre réaction celle de Dominique Strauss-Kahn (soutenue maintenant par Bernard Kouchner)…..Il ne se prononce pas pour tout de suite (ça pourrait être risqué !), mais souhaite un accord avec Bayrou après le 22 avril, un accord non pas POUR faire quelque chose mais un accord CONTRE Sarkozy (eh oui, c’est le niveau de la politique aujourd’hui !) et un accord envisagé dans un seul sens, le soutien de Bayrou à Royal au deuxième tour….l’autre hypothèse n’étant même  pas envisagée…..Que peut faire Bayrou ? On peut penser qu’il ne sera pas ravi de voir que pour DSK (l’éléphant du PS qui lui est pourtant le plus favorable), son rôle et celui de l’UDF ne sont   envisagés que comme supplétifs du PS, un gros PRG en quelque sorte…..Mais, allons plus loin…. François Bayrou peut-il envisager d’entrer dans une coalition seulement négative et ne reposant sur aucun projet commun ?….Peut-il accepter de soutenir le PS, si celui-ci confirme son alliance privilégiée avec le PC, les chevènementistes et les verts, si celui-ci conserve un projet  se traduisant par un alourdissement des dépenses publiques et donc des déficits et de la dette, par la volonté de renationaliser EDF et GDF, de généraliser les 35 heures,  par un refus de jouer franchement le jeu de l’initiative et de la concurrence économique,   par une prudence excessive dans la volonté de  réformer l’école, la santé, les retraites, par une politique laxiste d’immigration……Le tout étant bien entendu  habillé, pour séduire le « centriste » de jolies déclarations sur l’Europe, la démocratie l’humanisme et le social….. Je veux croire que François Bayrou le refusera……

Une alliance entre Bayrou et la gauche est possible et souhaitable, si cette alliance se traduit dans un nouveau projet pour le 2ème tour et les législatives, et si elle se traduit par un choix clair dans les alliances…..C’est possible, c’est certainement ce que souhaitent, sans le dire,  Rocard et DSK……En prend  t-on le chemin ? Je n’oublie pas que DSK et Rocard représentent une petite minorité au PS, que les Lang, Mauroy, Fabius, Aubry  et Hollande sont eux largement majoritaires et qu’ils risquent de s’opposer, comme à leur habitude à toute évolution, que Royal penche plutôt de leur côté….tout en ayant sans doute pas vraiment choisi….comme à son habitude….

J’apprécie donc fortement l’initiative de Michel Rocard, je veux croire qu’elle peut ouvrir de vraies perspectives,  mais l’archaïsme et le conservatisme du PS me rendent aujourd’hui pour le moins…dubitatif.   Cela dit,  les jours qui viennent et les résultats du premier tour peuvent changer les choses…..

Marc d’Héré    

Commenter cet article

Marc d' Héré 23/04/2007 21:48

"Il y a quatre mois à peine, je participais au début d'une entreprise délibérément conçue de diabolisation du favori de l'élection présidentielle", a lancé Eric Besson, qui a claqué la porte du PS en février à la suite de désaccords sur la campagne de la candidate socialiste Ségolène Royal.
Il était lundi l'invité surprise du premier meeting de Nicolas Sarkozy au lendemain du premier tour de l'élection, qui a vu le candidat de l'UMP arriver largement en tête.
L'ancien "M. Economie" du PS a annoncé dès dimanche soir son ralliement à l'ancien ministre de l'Intérieur, qui affrontera le 6 mai, au second tour, Ségolène Royal.
"Dès l'automne 2006, il était déjà limpide pour beaucoup d'entre nous que si la confrontation portait sur (...) les idées et sur la capacité à gouverner, alors Ségolène Royal n'avait guère de chance de l'emporter face à Nicolas Sarkozy", a-t-il dit. "Il fallait donc, pour espérer le battre, le diaboliser, le caricaturer en espérant parvenir à ce qu'il fasse peur.
"Dans cette entreprise, j'ai pris ma part, trop largement ma part, et je suis reconnaissant à Nicolas d'avoir bien voulu, parce que nous nous connaissions, mettre cela sur le compte du combat partisan", a-t-il poursuivi......Le Monde avec Reuters....
Tout n'est peut-être pas à prendre au pied de la lettre mais il n'est pas mauvais d'voir quelques échos de l'intérieur sur cette entreprise concertée de "diabolisation"  qui aurait été lancée cyniquement et qui aurait  persuadé des naïfs......

Marc d' Héré 23/04/2007 21:39

Je ne sais si tu me considères comme naïf ou cynique, mais je confirme, bien entendu tout ce que j'écrivais et que tu ne CONTREDIS en RIEN, te contentant de dénoncer des "attitudes" (avec les clichés habituels genre neo conservateurs ou chrétiens US) ,mais RIEN sur le programme....Or c'est justement de cela dont il est question....Dôle non?
Quand au choix "cohérent" de Royal, je te laisse la responsabilité de ce que tu dis.....impatient de savoir où tu trouves cette cohérence.....entre ses positions et ses alliances....

jf thoraval 23/04/2007 21:30

Tous les analystes de la société françaises soulignent qu'elle est sociologiquemùent de droite.Cela explique en grande partie son score du 1ér tour surtout si on ajoute les électeurs du F.N. séduient par les propos tres néo conservateurs et droite chrétienne intégriste des U.S.A..Il faut etre faussement naif ou vraiment cynique pour dire que Sarkozy "n'a rien cedé sur le projet" alors que ce qu'il a défendu la dernière semaine remet en cause le modèle républicain français qui a l'adhésion de tous les acteurs politiques,sociaux et associatifs en France.Cela fournit,à juste titre,desarguments à ceux qui disent que la république de Sarkozy est celle de la guerre civile rampante et permanente.Comment peut-on etre favorable à la création d'un pole de centre gauche puissant et soutenir un candidat de division autoritaire,aux positins réactionnaires.Heureusement que les propositions de Royal vers le centre ce Lundi soir à son meeting de Valence montre qu'il éxiste un autre choix beaucoup plus cohérent.

Fred 23/04/2007 15:13

ok, merci Marc

marc d HERE 19/04/2007 11:08

 Jack Lang a jugé "immorale" l'initiative de Rocard....Venant de lui, c'est assez....savoureux...