Face aux grands enjeux mondiaux, que vaut le clivage gauche- droite?

Publié le par Corinne Lepage

Publié dans Réflexion politique

Commenter cet article

Jacques Heurtault 29/08/2006 21:56

Une recomposition du paysage politique s'impose, en effet! L'axe pourrait en être "les anciens" d'une part et "les modernes" de l'autre. Malheureusement, l'évolution des esprits esr lente, très lente, trop lente ... Alors, il y a un certain retard, un certain décalage entre le nécessaire et le possible. On ne peut pas, hélas!, aller plus vite que la musique. Comme disait un certain Lénine (qui n'a tout de même pas dit QUE des conneries), "il faut être un pas devant les "masses", pas deux"! C'est toute la légitimité de la politique : trouver le cercle vertueux qui favorise l'évolution des consciences.  

Guillaume Fabre 29/08/2006 12:49

Conclusion : la France a besoin d'IES !!!