Prudence, vous avez dit prudence...

Publié le par Jean Kaspar

Le  « billet », de la news letter de juin de Jean Kaspar...

 

Certains commentateurs de la presse sociale ont cru déceler dans le discours prononcé par le Premier Ministre lors de sa dernière conférence de presse mensuelle, la volonté d'être plus prudent dans la manière de traiter les problèmes sociaux.  Je ne suis pas convaincu que ce soit la prudence qu'il faille retenir comme leçon à tirer des évènements passés.

Ce qui me semble plus important, c'est de faire face à la crise de confiance, qui se développe dans notre pays, de refonder notre démocratie et notre pacte républicain, singulièrement écornés dans l'opinion publique par l'image déplorable donnée par l'affaire CLEARSTREAM ou l'amnistie de Guy DRUT, ou encore de consolider et d'adapter notre contrat social.

Ce n'est pas de la prudence qu'il nous faut, mais de la lucidité, du courage, de la pédagogie, de la volonté, de l'éthique ou encore de l'exemplarité dans les actes que l'on pose.

Ce qu'il nous faut aussi c'est une ambition qui aille au-delà des échéances électorales ou des luttes de pouvoir. Il est vrai que cela ne concerne pas seulement le Premier Ministre.....

 

Jean Kaspar

Publié dans Démocratie

Commenter cet article

marc d HERE 10/06/2006 20:12

Vous avez raison, la prudence qui conduit à l'immobilisme, c'est justement ce que l'on reproche aux politiques. Oui à la lucidité à  la volonté, au courage ...
A vous, Jean Kaspar
marc