La grève est un métier

Publié le par Franz-Olivier Giesbert pour Le Point du 08 05

Franz-Olivier Giesbert, dans le Point daté du 8 mai 08...

La grève est un droit. Parfois, c'est même un métier. En tout cas, dans le service public français. C'est ce qui explique tout le raffut fait autour de la nouvelle expérimentation du service minimum d'accueil des élèves, pour la prochaine journée de mobilisation de la fonction publique, le 15 mai.

Certains syndicats d'enseignants hurlFent à la provocation contre Xavier Darcos, notre excellent ministre de l'Education nationale. Pensez ! Cet homme refuse que l'on prenne nos enfants en otages. Il refuse, le malotru, qu'ils restent à traîner dans les rues. L'indignation s'impose.

Les grèves à répétition de l'Education nationale ont pour particularité de pénaliser les classes les plus défavorisées, qui n'ont pas les moyens de faire garder leurs enfants. Le bien nommé service minimum d'accueil (SMA) permet d'assurer la surveillance des élèves par les fonctionnaires territoriaux, dans les communes. Une bonne mesure, équitable et sociale.

Apparemment, pas pour tout le monde. Le 24 janvier, lors de la dernière grève, 2 023 communes seulement sur 22 000 ont eu recours au SMA. Les socialistes prétendent qu'ils ne veulent pas jouer les briseurs de grève. Ils montrent par là qu'après le remarquable aggiornamento de leur déclaration de principes, qui sera adoptée en juin, il leur reste encore du chemin à faire pour achever leur mue idéologique. En cessant d'être, avant toute chose, le parti des fonctionnaires et notamment de ceux qui sont toujours entre deux grèves.

Allez, encore un effort !

Franz-Olivier Giesbert
Le Point daté 08 05 08

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marc d Here 22/05/2008 22:34

Evidemment selon la police, ce sont les seuls crédibles, monsieur, je ne vais pas tout de même prendre ceux qu"annonce la CGT. Moins de 300.000 manifestants dans toute la France, alors que le public et le privé étaient appelés à manifester, et que les lycéens se sont joints nombreux à la fête!

vive_les syndicats 22/05/2008 21:38

selon la police !!!!! Tu aurais des chiffres plus crédibles mon petit gars.

marc d Here 22/05/2008 20:17

Quelque 296.000 personnes ont participé aujourd'hui, dans 126 villes de France, aux manifestations organisées dans le cadre de la journée d'action pour les retraites et contre le projet gouvernemental d'allongement de la durée de cotisation à 41 ans, a annoncé la Direction générale de la police nationale (DGPN).Source : AFPQuel bide! Je pense que le gouvernement va avoir l'habileté de ne pas enfoncer les syndicats, ni les humilier....Mais quel échec pour eux!
.

vive_les_syndicats 22/05/2008 19:04

Un "incontestable succès", a clamé la CGT, qui a compté plus de 700.000 manifestants, avec "une participation majoritaire des salariés du privé".
En 2003, les premiers défilés unitaires contre la réforme des retraites, dont le gouvernement mène actuellement la deuxième étape, avaient réuni en février entre 250.000 et 500.000 personnes. Le mouvement s'était ensuite amplifié, pour culminer avec 1 à 2 millions de manifestants en mai.

marc d Here 22/05/2008 17:38

Retraites : 28.000 manifestants à Paris



28.000 personnes ont participé aujourd'hui, à Paris, à la manifestation dans le cadre de la journée d'action pour les retraites et contre le projet gouvernemental d'allongement de la durée de cotisation à 41 ans, a annoncé la préfecture de police.Source : AFPSi cela se confirme, quel échec pour les syndicats!