L'histoire du SMS

Publié le par marc dHERE

Avec cette histoire, on atteint , dans la violation de  la vie privée et dans l’acharnement haineux un point totalement inacceptable. La lutte politique doit avoir des limites.  Diffuser une information (vraisemblablement mensongère, mais peu importe finalement) sur la vie privée  du Président, pirater (ou falsifier) sa correspondance privée, dans le seul but de « faire du fric » grâce aux connections, d’essayer de nuire aux rapports privés du Président et de sa femme et de discréditer un homme….sans AUCUNE justification politique, est proprement inadmissible.

Rama Yade a eu le courage (que d’autres ministres n’ont malheureusement pas eu ) d’utiliser le mot de « charognards » vis-à-vis de ces « journalistes », rejoignant là François Mitterrand qui avait traité de « chiens », ceux qui par acharnement et goût du scandale avaient dans une large mesure provoqué  la mort de Pierre Beregovoy.  Nicolas Sarkozy a pleinement  raison de déposer une plainte au pénal, et on peut espérer    que des journalistes, et en tout premier lieu Jean Daniel,  auront,  même s’ils sont des opposants à Nicolas Sarkozy, le courage et la dignité de condamner moralement ce prétendu journaliste et son rédacteur en chef.

 

Marc d’Héré

Commenter cet article

marc d Here 13/02/2008 23:01

Même Jean Daniel condamne! ....C'est dire! Peaceonearth s'en garde bien

peaceonearth 13/02/2008 22:58

S'il s'agit d'une communication privée qui a été piratée, il y a bien un délit.S'il s'agit d'une communication privée qui a été révélée par un des deux protagonistes, il n'y a aucun délit.C'est à la justice de déterminer le droit et de condamner le cas échéant.Quand à la morale, il y a longtemps que le peuple n'en attends pas de leçons de la part du monde politique ou des journalistes.

marc d Here 13/02/2008 22:53

Finalement, après avoir hésité (ce qui ne le grandit pas!) Jean Daniel s'est résolu à faire amende honorable et à regretter ce SMS...Enfin! Le rédacteur en chef du Nouvel obs, lui s'excuse sans s'excuser et rejette "courageusement" la faute sur son prétendu journaliste. Bon, ce n'est pas glorieux pour le Nouvel Obs....,vraiment pas, mais le strict  minimum est fait par Jean Daniel.....

eric ascensi 13/02/2008 14:21

Je suis totalement d'accord avec Marc : les journalistes sont allés très au delà de ce qui constitue normalement leur travail, sans même parler de déontologie. Désormais le Nouvel Observateur tente de rebondir sur la référence déplacée faite par Carla Sarkozy concernant "la délation", propos inspirés par un élan de colère que je peux comprendre. Au moins la belle italienne aura t-elle eu le mot juste en disant  "Le nouvel obs fait son entrée dans la presse people"... et par là même cet hebdo donne une image peu reluisante de son nouveau lectorat - ou de celui qu'il tente de conquérir ? -

marc d Here 13/02/2008 13:31

Jean Daniel n'a manifestement pas condamné son "journaliste" et son rédacteur en chef....Cela me déçoit, terriblement, quand je me souviens de ce que Jean Daniel a été (il y a longtemps il est vrai), et quand je vois qu'il prétend toujours être un homme d'éthique!....Certes la peopolisation du Nouvel Obs, et la manière de moins en moins regardante, qu'il utilise dans sa lutte politique, pouvait nous laisser comprendre bien des choses....Tout de même, j'avais, malgré tout cela, gardé un peu d'estime pour Jean Daniel.....Tout passe!