Adresse à la majorité silencieuse

Publié le par Emeric Jego

Dans le prolongement de l'APPEL à soutenir les réformes, je  reçois cet Email,  d'Emeric Jego,  je  le retransmets...

A la veille de nouvelles manifestations nationales, c'est excédé par ce que je vois, ce que j'entend que je me suis décidé à écrire cet email.
Nous sommes une fois de plus à la merci d'une minorité, contraints de subir les grèves initiées par les principaux syndicats.
Cette grève, contre la réforme des régimes spéciaux n'a pas lieu d'être. Cette réforme, nécéssaire au bon équilibre social et financier de notre Pays, était inscrite aux réformes prévues par le gouvernement élu en Mai dernier. Nicolas Sarkozy l'avait annoncé dès le début de sa campagne. Les fonctionnaires, les syndicats et tous les bénéficiaires ces régimes spéciaux ne sont pas pris en traître.
Des négociations ayant fait suite au premier mouvement d'Octobre dernier ont déjà fait reculer le gouvernement qui a proposé des arrangements dans l'application de ces réformes.
 
Ce n'est en aucun cas le légitime droit de grève que je condamne ici. Ce dernier doit exister, mais doit être utilisé intelligemment, ne pouvons pas être pris en otage, par bien souvent des minorités, dans des conflits illégitimes.
 
Je ne suis pas le seul, loin de là à partager cette pensée, écartée de toute influence politique, mais bien inscrite dans une logique démocratique.
Doit on continuer à accepter, comme cela s'est passé hier sur le campus de Rennes où des éléctions démocratiques dont le résultat amène a lever un blocus, voir une poignée d'individu juger ce résultat et continuer de bloquer l'immense majorité des étudiants souhaitant la reprise des cours ? c'est à l'image des réformes du gouvernement et des actions menées en ce moment.
 
Je suis conscient que certains d'entre vous ne partagent pas mon opinion, certains seront même dans les cortèges grévistes des semaines à venir, mais autour de chacun d'entre nous, d'autres partagent cet avis. Ainsi, à tous, je vous demande de faire suivre et relayer mon mail à une majorité de vos contacts. C'est une première action à réaliser afin que la majorité silencieuse ne le soit plus.
 
En fonction de l'évolution des grèves et des mouvements, je vous invite également à vous renseigner sur les actions, car il y en à, qui seront menées, pour l'application des réformes lancées. Notre pays en à besoin.  
Merci de m'avoir lu et de faire suivre cet email, nous sommes tous concernés.
 
Emeric JEGO

Article publié aussi sur le blog http://marcdhere.over-blog.com

Le débat (et les signatures) sur l'APPEL à soutenir les réformes continue sur ce blog, sur le blog marcdhere et sur l'adresse mail:  
ies1@hotmail.fr

 

Publié dans Vie politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

marc d Here 22/11/2007 15:18

La grève à la SNCF contre la réforme des régimes spéciaux de retraite est suivie au 9ème jour de grève par 14,5% des agents contre 22,8% la veille, a indiqué la direction.Source: AFP 

marc d Here 21/11/2007 08:34

Les Français continuent de soutenir la position du gouvernement face à la grève déclenchée contre la réforme des régimes spéciaux de retraite, si l'on en croit un sondage OpinionWay publié par Le Figaro.  Pour 68% des personnes interrogées, cette grève qui est entrée dans sa seconde semaine à la SNCF et à la RATP n'est pas du tout ou plutôt pas justifiée. (Le Monde.fr et Reuters)

la_verite 20/11/2007 14:25

Nicolas Sarkozy avait promis durant sa campagne de revaloriser les petites retraites. Ne voyant rien venir au bout de 6 mois, nous commencions à avoir de sérieux doutes sur la réalisation de cette promesse. Une info est tombée hier : l'annonce du paiement de la redevance télé par 780 000 foyers modestes qui en étaient jusque là exonérés, mesure qui concerne essentiellement des personnes âgées à faibles revenus.Dès 2008, ces foyers devront débourser 116 euros par an, une somme non négligeable pour ces millions de petits retraités qui peinent chaque mois à joindre les 2 bouts.Certains rétorqueront que cette mauvaise nouvelle était contenue dans une loi votée il y a 3 ans déjà. Peut-être. Mais ce qu'une loi prévoit, une autre loi peut le rectifier. Si Nicolas Sarkozy avait véritablement voulu honorer sa promesse de revalorisation des pensions les plus basses, il n'aurait pas accepté que ces dernières soient grevées de 116 euros chaque année. Il aurait pris les dispositions nécessaires pour que le pouvoir d'achat des retraités les plus modestes augmentent, au lieu d'être dramatiquement rognés comme il le sera dans quelques mois.Bref, voilà une nouvelle promesse qui s'envole. Voilà un nouveau sujet de mécontentement pour un pays qui voit passer la gauche et la droite depuis des années, depuis des décennies, sans que jamais son quotidien ne s'améliore, ou même ne cesse de se dégrader...

marc d Here 19/11/2007 19:15

Alors que Bercy chiffre le coût quotidien de la grève à plus de 300 millions d’euros, François Fillon réaffirme sa détermination à faire avancer la réforme des régimes spéciaux. A la veille du septième jour de grève et alors que toutes les assemblées générales de cheminots ont reconduit le mouvement social, le premier ministre François Fillon a fait savoir qu’il n’avait pas l’intention de lâcher du leste sur la réforme des régimes spéciaux de retraite. «Les principes sont connus de tous. Je comprends que certaines organisations syndicales, que des salariés puissent être en opposition avec cette réforme et je leur dis que le gouvernement ne pourra pas bouger sur les principes parce qu’il a un mandat pour faire avancer cette réforme et pour aller vers l’harmonisation», a déclaré lundi soir le chef du gouvernement sur le perron de Matignon.«En revanche, il y a beaucoup de sujets qui sont sur la table», a dit François Fillon. «Je pense à la garantie que les retraites, que le pouvoir d’achat des futurs retraités de ces entreprises ne sera pas diminué, eh bien c’est de cela dont on discutera dans les entreprises», a-t-il précisé." On ne peut mieux dire.

marc d Here 19/11/2007 13:24

....Vous êtes d'accord mais vous êtes contre....Merci de ce message.