La lettre de Guy Môquet

Publié le par Nouvelobs.com

La lettre de Guy Môquet

NOUVELOBS.COM | 22.10.2007 | 20:02

 

Voici le texte de la dernière lettre du jeune résistant communiste Guy Môquet, fusillé par les Allemands le 22 octobre 1941.

"Ma petite maman chérie,
mon tout petit frère adoré,
mon petit papa aimé,
Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c'est d'être courageuse. Je le suis et je veux l'être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j'aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c'est que ma mort serve à quelque chose. Je n'ai pas eu le temps d'embrasser Jean. J'ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas !
J'espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Serge, qui, je l'escompte, sera fier de les porter un jour. A toi petit papa, si je t'ai fait ainsi qu'à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j'ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m'as tracée.
Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j'aime beaucoup. Qu'il étudie bien pour être plus tard un homme.
17 ans et demi, ma vie a été courte, je n'ai aucun regret, si ce n'est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michels. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c'est d'être courageuse et de surmonter ta peine.
Je ne peux pas en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, je vous embrasse de tout mon cœur d'enfant. Courage !
Votre Guy qui vous aime"

Publié dans Société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

arnodu 25/10/2007 21:25

En ces temps où démagogie rime souvent avec sensiblerie, voici un article qui replace les événements douloureux de notre histoire dans leur véritable contexte.http://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=582&Itemid=60

marc d HERE 24/10/2007 08:17

OK Alcodu.....

alcodu 24/10/2007 00:21

Guy Moquet n'a pas été fusillé par "les Allemands".Il a été fusillé par des militaires Allemands aux ordres de l'Etat nazi allemand.

marc d HERE 23/10/2007 17:22

C'est vrai....Et le politique a peut-être  tort ( quoique ce ne soit pas évident de s'y opposer) de faire voter une loi comme la loi Gayssot  ou de décider que dans tel pays il y a génocide.....Le politique en revanche peut décider de commémorer le 14 juillet ou le 11 novembre....Le politique ne peut, ne doit  pas prendre parti, quand les choses ne sont pas totalement tranchées...Mais dans le cas de Guy Môquet, il n'y a pas de doute, il s'agit bien d'un jeune homme fusillé à 17 ans par les Allemands et qui a écrit cette dernière lettre.....Le commémorer ne confond pas mémoire et histoire....Me semble t-il......

Papageno 23/10/2007 16:37

C'est ici comfondre histoire et mémoire... Le rôle de l'historien n'est pas de faire du lien social mais de rechercher à la vérité et d'expliquer des faits de société. La circulaire demandant au professeurs de lire cette lettre s'inscrit dans la continuité de la tentation dont témoigne le politique depui splusieurs années de demander des comptes à l'histoire, de l'encadre et de décider de ce qui est bon ou non de penser. Le politique est incompétent à trancher en terme d'histoire.