L'ouverture sereinement

Publié le par Eric Besson

Le mouvement animé par Eric Besson, les-progressistes.fr , vient de lancer son nouveau site 
http://www.les-progressistes.fr,  vous y trouverez le premier "billet " hebdomadaire d'Eric Besson.....Nous le reproduisons également ci-dessous.... 


07-10-2007

Eric Besson

L’ouverture, sereinement

Il est des jours où la machine s’emballe.
Des jours où l’on est sommé de répondre par oui ou par non instantanément. Pour ou contre Brice Hortefeux, pour ou contre l’ADN, pour ou contre les propos de Fadela Amara. Toute nuance vous condamne ; vous, « homme de gauche », « ministre d’ouverture » devez dire à chaque instant si vous approuvez ou désapprouvez chaque mesure gouvernementale.

Rien ni personne n’oblige à se soumettre à de tels diktats. Il nous faut rappeler que la politique est un sport d’équipe, que l’on peut, sans se renier, connaître et accepter les exigences de la solidarité gouvernementale, que le bilan du gouvernement Fillon sera jugé, le moment venu jugé collectivement. Sur des critères simples : la vie quotidienne de nos concitoyens se sera-t-elle améliorée ? Aurons-nous engagé notre pays sur la voie de l’adaptation à la mondialisation, pour concilier compétitivité et haut niveau de protection sociale ?
C’est à ce mouvement de réforme que nous avons choisi d’apporter notre contribution. Et c’est au bilan de ces réformes que nous devons être jugés, car oui, la culture du résultat s’applique à tous.

En attendant, nous ferons, vendredi 9 novembre, un point d’étape avec le Président de la République, qui a voulu, conçu cette ouverture et qui a accepté d’être notre invité sur l’ouverture. Sur le fond. Et sereinement.



Eric BESSON


Publié dans Vie politique

Commenter cet article

marc d Here 30/11/2007 16:12

Veil, Boutin, Borloo, Morin, Robien, Bourlanges, Cavada : les ex-proches du leader du nouveau MoDem dressent le portrait d'un homme brillant... mais aussi obsessionnel, sectaire et puéril. Dans Le Monde.fr d'aujourd'hui....Intéressant....très intéressant

marc d Héré 12/11/2007 18:06

Le député européen Jean-Marie Cavada (UDF-Modem) a annoncé sur RMC qu'il serait candidat aux prochaines municipales dans le XIIe arrondissement de Paris s'il y a avait accord sur sa candidature entre son parti et l'UMP.Interrogé sur le fait de savoir s'il se présenterait dans cet arrondissement détenu par les socialistes en cas d'accord entre le Modem et l'UMP, M. Cavada a répondu : "Dans ces conditions j'irai".Il a indiqué qu'il allait en discuter "cette semaine" avec le président de son parti François Bayrou. "S'il est d'accord j'annoncerai publiquement ma candidature" et s'il n'est pas d'accord "j'aurai un choix à faire", a-t-il expliqué suggérant qu'il ne renoncerait pas forcément à se présenter dans ce cas-là.Source : AFPL'ouverture continue, voilà qui risque de ne pas plaire à Delanoë et ses amis...

marc d HERE 06/11/2007 16:48

Nicolas Sarkozy, François Fillon et des ministres d'"ouverture" sont attendus vendredi aux deuxièmes rencontres des Progressistes, un cercle de réflexion lancé par Eric Besson (ex-PS), a indiqué le secrétaire d'Etat à la Prospective. Après Claude Allègre en septembre, Besson a invité le chef de l'Etat à cette réunion, à 18h30 à Paris, l'occasion pour lui de faire un bilan des six mois de son mandat et de s'exprimer sur "l'ouverture".(Avec AFP)

marc d HERE 15/10/2007 09:53

Toujours l'ouverture....Pour les municipales  Angers, ville de plus de 100.000 habitants,le candidat du Modem s'allie à l'UMP pour battre le maire sortant socialiste....Bayrou va encore être triste!....

marc d HERE 14/10/2007 17:29

Ah Bon....Monsieur Jauaola (à moins que vous ne vous cachiez sous un pseudonyme)....Donc Eric Besson c'est l'apolitisme.....Et arriviste et destructeur.....On peut aussi penser me semble t-il qu'il a eu le courage de chosir Sarkozy avant que celui-ci ne soit élu (à la différence des autres ministres de gauche....). On peut estimer que ce faisant il restait fidèle à ses idées, c'est à dire essentiellement au sentiment que la Fance devait absolument être réformée et que ce n'était pas Royal alliée à Mélenchon, Mauroy, Fabius,  Buffet, Mamère, et Besancenot  qui pouvait le faire...Les premiers cinq mois de Sarkozy  ( et du PS!) ne peuvent que le conforter  dans son choix politique (et non apolitique)....