Référendum sur l'entrée de nouveaux pays dans l'UE?

Publié le par Bernard Poignant

Bernard Poignant réagit à la proposition de Jean-Pierre Jouyet

Jean-Pierre Jouyet a proposé la suppression de l'article 88-5 de la Constitution française obligeant de soumettre à référendum tout futur élargissement à l'Union européenne. Cette idée est à reprendre. Cet article introduit une disposition de convenance et de circonstance voulue par Jacques Chirac et sa majorité à la veille de la ratification du Traité constitutionnel.

Jacques Chirac voulait à l'époque signifier aux Français que voter oui au Traité constitutionnel pouvait aller de pair avec un vote négatif sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

 Cette méthode était absurde car elle ne vaut pas uniquement pour la Turquie mais également pour la Macédoine, les Balkans, l'Islande ou la Norvège s'ils veulent un jour devenir membres de l'Union européenne.

 Il faut donc revenir à une règle simple : le Président choisit la voie parlementaire ou référendaire, il ne peut pas être soumis à une obligation.

Bernard Poignant
Député Européen PSE

Publié dans Europe

Commenter cet article

marc d HERE 08/10/2007 14:01

D'accord avec JP Jouyet, et Bernard Poignant.....Revenons sur cette loi stupide votée à la demande du couple tristement célèbre  Chirac Villepin ....Laissons le Président de la République libre de choisir la ratification parlementaire ou réferendaire...

Candide 01/10/2007 14:42

Le débat n'est pas celui au quel Mr Jouyet tente d'apporter sa contribution...qui n'intéressse que Mr Jouyet et dt les français se tapent ...le débat que personne n'a osé traiter, depuis l'épopée des pères fondateurs, Schumann Monnet, et Adenauer, c'est la définition du contenu de "L'Europe". Si les pères fondateurs avaient eu le génie de donner un contenu "civilisationnel" à leur construction mercantile ils nous auraient évité de faire rentrer dans ce club les anglais, puis les pays du nord de l'Europe avec les quels nous partageons si peu.ne parlons ni des bosniaques, ni des turcs....La question d'un référendum sur une question d'une telle complexité relève de la démagogie dont nos chefs d'Etat  (Mitterrand, Chirac) se nourissent quand ils sont en difficulté.

marc d HERE 01/10/2007 13:10

Et bien, si cela peut te faire plaisir....On a l'impression en te lisant (même quand tu ne mets pas les commentaires où il faut) que ce qui t'intéresse vraiment c'est de me critiquer plus que de critiquer une politique...(relis par curiosité, tes 15 derniers commentaires!).J'en suis heureux, d'abord cela flatte mon ego, et puis cela signifie à l'évidence que tu n'as rien d'important à contester dans la politique du gouvernement.....J'attends tes prochains jeux de mots...religieux comme il se doit...

bouquery 01/10/2007 08:01

....." à y bien regarder"....on l'appellerait mon oncle; petit passe-passe et tout, ni ni, alternative, mise à jour, pur vocable, tout, le centre de tout, devient centre...Au "fond", si ça te fait plaisir, parceque ça dépasse 8 lignes, crois tu encore à ce que tu as écrit ? Lis bien, tu es honnête, et reviens y. En plus, quel intérêt ? juste couper l'herbe sous le pied à ceux qui croient devoir et essaient d'être centristes. Il Est partout et tu es son prophète. Car "comble de l'ironie", ce n'est pas moi qui suis devenu religieux.   jm