La politique extérieure de Sarkozy plaît aux Français

Publié le par Samuel Laurent pour Le Figaro.fr

Samuel Laurent (lefigaro.fr).
 Publié le 01 août 2007
Actualisé le 02 août 2007 : 16h30
 
 
 
logo FIGARO 
 
Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande, Angela Merkel.Kappeler/AFP
Nicolas Sarkozy et la chancelière allemande, Angela Merkel.
Kappeler/AFP
 
 
 
Toujours au plus haut dans le baromètre Figaro Magazine, le chef de l’Etat donne aux Français une meilleure image de leur pays.
 
La cote de confiance de Nicolas Sarkozy reste au plus haut au mois d’août. Selon le baromètre mensuel TNS-Sofres / Figaro Magazine, le chef de l’Etat est à 64%, contre 65% en juillet et 63% en juin. Celle de François Fillon se maintient également, même si elle enregistre une légère baisse (53% contre 56% en juillet).
 
Autre enseignement de notre enquête mensuelle : Pour la première fois depuis des années, les Français sont une majorité (50%) à estimer que le rôle de notre pays dans le monde se renforce. 31% pensent le contraire. Ce score, qui fait un bond de neuf points en un mois, est sans doute à mettre au crédit de l’activisme du chef de l’Etat en matière internationale.
 
Les Français moins pessimistes
 
Le renouvellement politique qu’a connu le pays permet également aux Français de reprendre espoir en l’avenir, même s’ils restent pessimistes. Ils sont 28% à estimer que «les choses vont aller en s’améliorant», deux points de plus qu’en juillet, et surtout 17 de plus qu’en mai.
 
Les sondés semblent cependant craindre une rentrée agitée. 58% des sondés (+5 par rapport à juillet) estiment que «dans les deux ou trois mois à venir, il va y avoir beaucoup de conflits sociaux». En revanche, 54% d’entre eux estiment que ces conflits «pourront être résolus par la négociation ou le compromis».
 
Strauss-Kahn à la hausse
 
Le gouvernement Fillon doit en revanche encore faire ses preuves concernant les priorités des Français, qui restent la lutte contre le chômage (43%, +1) et contre la hausse des prix (22%, +4). Son action en matière d’inflation n’est jugée efficace que par 15% des sondés. Quant au chômage, seuls un quart des Français (+3) sont convaincus.
 
Enfin, au baromètre des personnalités les plus populaires, Bernard Kouchner reste en tête à 62% (-1), suivi de Jean-Louis Borloo (56%) et de Rachida Dati (53%, -6). Dominique Strauss-Kahn se classe quatrième avec un bond de 9 points, qui le consacre personnalité de gauche la plus populaire. A noter, enfin, la hausse de Jack Lang (44%, +5), et la chute de Villepin (28%, -8). 
 

 
Sondage réalise auprès d'un échantillon de 1000 personnes interrogées en face-à-face, méthode des quotas.

Publié dans Vie politique

Commenter cet article

marc d Here 21/04/2008 23:27

Vos remarques sur les sponsors ou les employeurs sont ridicules mais elles en disent plus sur vous (vos procédés et vos besoins) que sur nous.....Le Monde, libre à vous de ne pas  le considérer comme un journal d'opposition, mais vous vous trompez.Non il n'y a pas de honte à être de droite, évidemment non, il ne manquerait plus que ça!....Mais il se trouve que je suis de centre gauche. Là encore vous pouvez penser le contraire, cela ne me trouble en rien. bonne soirée.

lancelot 21/04/2008 18:06

79°/. des français sont d'un avis contraire ...d'après le dernier sondage en date. Il n'y a pas de honte à être de droite, cessez donc de vous présenter comme de "centre gauche" , cela devient ridicule, personne ne vous croit! Votre attaque du journal Le Monde prouve bien que vous n'êtes ni des modérés ni des gens prêts à lire autre chose que les journaux qui appartiennent aux grands patrons, vos sponsors...et certainement vos employeurs, d'une manière ou d'une autre!

marc d HERE 21/03/2008 09:29

Que d'approximations dans votre commentaire:
Bockel s'écrit comme ça
Sarkozy ne l'a pas viré mais lui a confié un autre ministère, et tout laisse à penser qu'il pourra déborder des limites de ce ministère pour participer à la politique de défense...Et je peux vous affirmer que cela le passionne...
Pression de Bongo: suppositions de journaux comme "Le Monde", qui n'a que rarement (mais ça peut arriver) des analyses exactes....Il y a aussi une autre raison c'est que ses rapports avec Kouchner étaient mauvais....
Sarkozy en tous cas poursuit sa politique d'évolution des rapports avec l'Afrique, son voyage en Afrique du sud le prouve....et poursuit sa politique de centre gauche: l'ouverture n'est pas remise en cause, loin de là,  les réformes prévues et tout à fait prochaines, vont toujours dans ce sens... , comme les Français le souhaitent et le confirment, sondages après sondages. Pour commencer la loi importante sur l'économie (voir article sur ce blog!),  la réforme sur les retraites qui va s'engager, et la confirmation qu'il n'y aura évidemment pas de plan de rigueur.
Je trouve que la situation est plutôt bonne après des élections municipales qui auraient pu être beaucoup plus difficiles.
 

lancelot 21/03/2008 05:17

Sous la pression de Bongo, Sarkozy vire Bocquel de la "coopération" alors que ses propos sur la françafrique reflétaient les idées de Sarkozy ... l'ouverture au centre gauche a vécu! Les municipales le confirment...Retour à la normale, un an de perdu...

marc d Here 06/02/2008 22:42

OK pour Gueant...Qu'il se taise!