Un regard sur l'actualité

Publié le par marc dHERE

Tony Blair a annoncé son départ pour le 27 juin, après dix années comme Premier ministre. Il convient de saluer les résultats exceptionnels obtenus par son gouvernement, notamment pour la croissance, l’emploi, la rénovation des principaux services publics, la lutte contre la pauvreté….. Il aura aussi contribué à rénover la vieille social démocratie et représenté un « modèle » pour de nombreux partis socialistes ou sociaux démocrates….hélas pas pour le nôtre. Je pense que sur ce blog nous aurons l’occasion de lui rendre hommage, nous qui nous sommes souvent revendiqués « blairistes »….Il sera à Paris aujourd’hui pour rencontrer Nicolas Sarkozy….qui était certainement plus proche de lui que sa concurrente dans cette élection…et qui ne manquera pas de s’inspirer  largement de l’action modernisatrice et favorable à la croissance comme à  l’emploi, que le Premier ministre britannique a su entreprendre.

 

Deux choses particulièrement  importantes pour l’avenir dans le premier  discours prononcé par Nicolas  Sarkozy, après son élection, le 6 mai au soir :

-                            l’appel à la création d’une « Union Méditerranéenne » sur le modèle de l’Union européenne. IES devrait soutenir activement ce projet, et devenir militant de « l’Union Méditerranéenne ».

-                            L’appel aux Etats-Unis pour qu’ils s’engagent enfin dans la lutte contre l’effet de serre, et l’affirmation renouvelée solennellement du caractère essentiel   de cette question : « une grande nation comme les Etats-Unis a le devoir de ne pas faire obstacle à la lutte contre le réchauffement climatique, mais au contraire d’en prendre la tête parce que ce qui est en jeu c’est le sort de l’humanité tout entière. »

 

Dominique Strauss-Kahn, avait fait naître des espérances, le soir de l’élection, parlant de manière  énergique et lucide de rénovation du PS et laissant entendre qu’il était prêt à prendre ses responsabilités….Et puis dès le lendemain, le voilà redevenu l’éléphant docile  que l’on connaît, prêt, semble t-il,  à accepter à nouveau une unité factice,  une synthèse molle, et le leadership de Hollande…..Sans doute expliquera t-il à ses troupes déçues qu’il agit ainsi pour préparer l’avenir……

 

Manifestations : la candidate avait, sous couvert de prédictions craintives,  indirectement appelé à ces manifestations anti Sarkozy, à la veille du second tour, sans doute en est-elle satisfaite….Le PS lui, craignant, à juste titre qu’on ne lui en fasse porter la responsabilité les condamne…mollement…mais les électeurs n’oublieront sans doute pas d’où elles viennent…

 

François Bayrou a, comme il l’avait annoncé,  lancé hier le « mouvement démocrate »…Cette initiative nous intéresse beaucoup. Nous avons pourtant  été quelque peu  choqués de l’appel à la « résistance », assez  surprenant dans une démocratie ….  Nous  sommes impatients de connaître le projet économique, social, écologique et  politique de ce nouveau mouvement indépendant et libre,  dont nous nous sentons proches.

 

Jean-Marie Bockel a démenti tout contact avec Nicolas Sarkozy, ajoutant « homme de fidélité je suis, homme libre je reste »….

 

Turquie. La lutte de pouvoir entre les islamistes, majoritaires au Parlement et les laïcs (appuyés par l’armée),  se concentre sur les modalités d’élection du Président de la République.  L’élection de ce Président au suffrage universel, votée hier (mais qu’un veto présidentiel viendra, provisoirement au moins, annuler) , aurait toutes chances de se traduire par l’élection d’un islamiste……Les Européens, toujours en négociation avec la Turquie pour son éventuelle entrée dans l’Europe,  ne peuvent rester indifférents à ce conflit qui aura de répercussions sur le caractère plus ou moins démocratique, plus ou moins acceptable, de ce pays…

 

Marc d’Héré

Publié dans Vie politique

Commenter cet article

Thomas Cherer 15/05/2007 14:56

Bonjour,Il me semble que François Bayrou a appelé à la resistance pour la survie de son nouveau mouvement que certains voudraient tuer dans l'oeuf et non pas à la resistance contre N. Sarkozy. Il a d'ailleurs répété qu'il souhaitait que le nouveau président réussisse dans l'intérêt de la France.

Marc d HERE 14/05/2007 10:01

Tu ne vois pas que le blairisme est déjà dans le projet de Sarkozy....C'est ce que Blair a bien vu et approuvé.....Il était en tous cas bien absent du projet de ta candidate...Il suffisait de lire le projet de Sarkozy pour  constater sa proximité avec le blairisme...et notre propre projet....Mais certains préfèrent en rester à la répetition de formules et de condamnations convenues...C'est plus confortable.Article de Bockel publié.....

bouquery 14/05/2007 09:51

Je suis gêné par ce dialogue mais tu fatigues, Marc ! Si tu n'as pas entendu et vu partout le mot "ordre" et les caccomots pour le dire ! ? Quant à Blair mon adhésion est de laisser parler et faire lire Bockel et d'autres bonnes plumes. Est ce que l'ouverture suffira à accoucher d'un Blairisme à l'UMP, même sans président ? Pour une fois je veux bien prier .           jmb

Marc d HERE 14/05/2007 08:17

Tu persistes à parler de mots d'ordre.....Quand il n'y en a pas....Mais tu te gardes bien de parler des  blairistes

bouquery 14/05/2007 07:37

Oui, Bockel confirme et C Lepage reste fidèle à ce modem qui nous "intéresse". Un peu d'hygiène face aux c(ou)accomots d'ordre.     jmb